AUTO TEST CHLAMYDIA - CHLAMYDIA CHECK

9750000660

Nouveau produit

Test rapide Chlamydia pour l’utilisation individuelle à domicile.

Le « chlamydia check » est un test rapide immunochromatographique à usage personnel.

Par prélèvement d’un échantillon de mucus vaginal à l’aide d’un écouvillon, le test permet de dépister de façon qualitative l’antigène chlamydia trachomatis.

Plus de détails

100 Produits

Disponibilité permanente, expédition sous 72h

12,96 € TTC

En savoir plus

INFORMATIONS

Ce test est utilisé pour détecter la présence de la bactérie chlamydia trachomatis, l’une des trois espèces connues de la famille chlamydia.

Les infections à chlamydia trachomatis comptent parmi les maladies sexuellement transmissibles les plus répandues. Rien qu’en Allemagne, on estime entre 300.000 et 500.000 le nombre d’infections nouvelles par an. Les sujets les plus touchés sont les jeunes adultes (15 à 25 ans), les personnes pratiquant la promiscuité sexuelle, les partenaires sexuels de personnes contaminées (sans que celles-ci s’en aperçoivent ou présentent des symptômes) ainsi que les nouveau-nés de mères contaminées. Rarement, l’infection se produit hors contact sexuel (par ex. à la piscine) sans toutefois pouvoir être totalement exclue.

Souvent, les infections à chlamydia trachomatis évoluent sans le moindre symptôme. Dans d’autres cas, chlamydia trachomatis peut causer des troubles tels qu’une inflammation des yeux, une arthrite ou une inflammation de l’appareil urinaire.

Par ailleurs, une infection non traitée conduit fréquemment à la stérilité et accroît le risque de grossesse extra-utérine et de naissance prématurée.

Dans les pays en voie de développement, l’infection à chlamydia trachomatis est cause fréquente de cécité chez le nouveau-né. De ce fait, il est particulièrement urgent que l’infection à chlamydia trachomatis soit bien traitée au cours de la grossesse, car la moitié des mères contaminées transmettent l’infection au nouveau-né.

Parmi les complications les plus fréquentes figurent la conjonctivite et la pneumonie. Au cours d’une évaluation en milieu clinique réunissant 596 participants, le test a démontré comparativement à la méthode PCR, une sensitivité diagnostique de 85,7 % et une spécificité diagnostique de 98,3 %. Une autre étude, non professionnelle celle-là, a porté sur 56 testeuses dont 54 ont parfaitement interprété le résultat.

PRINCIPE DU TEST

Le « chlamydia check » est un test rapide immunochromatographique.

Par prélèvement d’un échantillon de mucus vaginal à l’aide d’un écouvillon, le test permet de dépister de façon qualitative l’antigène chlamydia trachomatis. Obéissant à l’effet de la capillarité, le mélange tampon de l’échantillon migre vers une membrane recouverte d’un complexe anticorps-or. Au sein de l’échantillon positif, l’antigène chlamydia trachomatis fixe le complexe anticorps-or correspondant. Le complexe ainsi fixé migre vers des anticorps anti-chlamydia trachomatis attachés en rangée.

En présence d’un antigène chlamydia trachomatis, une ligne violette se dessine sur la zone de réaction en « T ». Au titre de contrôle positif interne, la membrane enrobée du complexe anticorps-or fixe un complexe anticorps-or autonome qui indépendamment de la présence d’un antigène chlamydia trachomatis, migre vers un autre anticorps agglutiné sur la membrane. En résultat apparaît pour contrôle une ligne violette en « C » qui valide le bien-fondé du test effectué.